Des impromptus par Le concert impromptu !

Indonésie | Yogyakarta | Jakarta | Bandung | Musique classique

-

L’Institut français d’Indonésie a invité Le concert impromptu en Indonésie du 26 avril au 6 mai.

Devant un public nombreux, et enthousiaste, Violaine, Guillaume, Jean-Christophe et Yves, 4 des 5 musiciens de l’ensemble international Le concert impromptu, ont donné 4 récitals dédiés à la beauté des sonorités de la flûte, du hautbois, de la clarinette et du cor, dans les IFI de Jakarta, de Bandung et de Yogyakarta. Pratiquement "à nu" devant des spectateurs séduits, souvent sans pupitre ni partition, les 4 artistes jouent la musique classique debout et par cœur, alliant élégance, profondeur et charme conjugués au plus grand professionnalisme et à beaucoup d’humour !

Le répertoire est classique (Bach, Mozart, Vivaldi) mais les compositeurs contemporains ne sont pas oubliés (Olivier Messiaen, Zelenka), et l’œuvre spécialement composée par le compositeur Bossini pour l’ensemble musical a été une vraie découverte et un moment fort de chaque soirée.

Mais Le concert impromptu réserve également des surprises : Violaine, la hautboïste, disparaît furtivement pour revenir, dans un costume sobre, danser, accompagnée par le cor de Guillaume, un pas de deux émouvant et original. Yves se retrouve seul sur scène, ses compères dispersés aux quatre coins de la salle, et l’interprétation improvisée des 4 artistes se crée sous nos yeux ou plutôt à nos oreilles attentives uniquement par l’écoute des uns et des autres. Jean-Christophe, qui sera passé de la clarinette à la basse (et vice versa) tout au long des concerts, se prêtera à un moment de musique improvisée avec un jeune garçon de 12 ans à la fin du deuxième concert à Jakarta.

Les artistes ont également animé des ateliers auprès d’étudiants et de jeunes musiciens à l’IFI de Bandung et à l’Institut indonésien des arts de Yogyakarta, provoquant chaque fois des rencontres inattendues et des échanges riches. Partout ils ont été plébiscités pour revenir en Indonésie en 2018, et un grand compositeur indonésien a proposé d’envoyer à Yves Charpentier, flûtiste et co-fondateur de l’ensemble, une partition pour flûte et piano !

Hommage appuyé du public dans chacune des 3 villes où les artistes se sont produits, et l’IFI est fier d’afficher une note de 4,9 sur 5 suite à un retour de commentaires par son partenaire Livelife.