Accès rapide :

Développement durable : on en parle à l’Alliance française de Dubaï

La France a été officiellement désignée pour accueillir la 21ème conférence sur le climat en 2015 (COP). Pour cet événement unique, l’Alliance française de Dubaï et le French Business Council (FBC) organisent tout au long de l’année une série de conférences et d’événements en lien avec le changement climatique.

Suite à la venue de Frank Tétart, journaliste et spécialiste en géopolitique, Ulysse Papadopoulos, fondateur de GreenEmirates Sustainability Advisors et d’Hervé Faujour, directeur de Veolia Middle East, le 18 février 2015, Habiba Al Marasahi était invitée à tenir une conférence à l’Alliance française de Dubaï durant laquelle a été abordée la question cruciale et impérative des partenariats, gage de la poursuite des prochains objectifs du développement durable.

Habiba Al Marashi, une des femmes les plus influentes en termes de RSE et d’engagement sociétal dans les pays du Moyen-Orient

À l’heure où les citoyens ont de plus en plus conscience de leur environnement et de sa nécessaire préservation, Habiba Al Marashi œuvre depuis de nombreuses années déjà dans la promotion de l’éducation environnementale et la sensibilisation aux questions écologiques. Mme Al Marashi est en effet à l’initiative de multiples actions répondant à cet objectif.

En 1991, elle co-fonde Emirates Environmental Group (EEG), une organisation non-gouvernementale consacrée à la protection de l’environnement par l’éducation, les programmes d’action et d’engagement communautaire. Sous sa direction, le groupe, qui a lancé d’importantes campagnes de développement durable dans le pays et au Moyen-Orient, est passé d’une petite organisation bénévole à un grand réseau reconnu au niveau local et international. EEG est ainsi devenue la première ONG environnementale dans le monde à recevoir la certification ISO 14001 en 2001.

Grace à son leadership, Habiba Al Marashi a lancé le premier réseau Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans le pays en 2004 avec les entités locales et multinationales. Le réseau a évolué en un organisme indépendant connu sous le nom de Arabia CSR Network.

Également membre fondateur du Green Building Council Emirates (EmiratesGBC) et membre du conseil d’administration du Pacte mondial des Nations Unies, elle est à présent représentante et porte-parole reconnue des pays arabes d’Asie occidentale dans les sommets internationaux.

Habiba Al Marashi est aujourd’hui l’une des femmes les plus influentes en termes de RSE et d’engagement sociétal dans les pays du Moyen-Orient. Elle a ainsi reçu plusieurs prix pour sa contribution et ses réalisations dans l’environnement et le travail social.

Une conférence à l’Alliance française de Dubaï

Lors de cette conférence, elle a souhaité mettre en avant les projets en faveur de l’environnement et mis en place par la société civile, démontrant ainsi l’importance de l’action des particuliers et groupes privés en faveur du bien commun en ce domaine et sur l’empreinte écologique de leur pays. Ainsi des programmes de recyclage, de plantations d’arbres ou encore de récupération des déchets ont été mis en place par le EEG.

À ces initiatives s’ajoutent, sur l’ensemble des Émirats, 8 programmes de traitement du papier, du plastique, du verre, des cartouches d’encres, des batteries, des téléphones portables, et des emballages cartons et aluminium pour boissons.

Grâce à ces programmes, 52961.6 tonnes d’émission de dioxyde de carbone, 374 812.1 BTU d’énergie, 79 559 mètres cubes d’eau, et 218 850 arbres ont été économisés. Enfin, l’initiative spéciale "For Our Emirates we plant" a permis à EGG de concrétiser la promesse de 2 093 227 arbres supplémentaires plantés dans tout le pays.

Pour conclure cette conférence et illustrer les propos d’Habiba Al Marashi sur l’importance d’associer les entreprises privées dans la protection et la préservation de l’environnement,et donc des partenariats multisectoriels dans le cadre du développement durable, un enjeu clé de ce siècle, le groupe Chalhoub représenté par sa directrice générale en charge de la Stratégie et de l’innovation, Mme Marie-Hélène Strauss, a démontré les liens existant entre développement durable et stratégie d’entreprise.

À venir à l’Alliance française

Au cours des prochaines semaines, l’Alliance française de Dubaï reçoit le 22 mars, pour la Journée Internationale de l’eau, Patrick Deixonne et Gilles Broise, membres de l’équipe "Expédition 7ème continent" luttant contre la pollution plastique dans les océans, puis le 21 avril, Journée de la Terre,Francois-Marie Bréon, chercheur qui a participé à la rédaction du dernier rapport du GIEC, qui viendra parler du changement climatique, les causes à ce changement, à quoi doit on s’attendre pour le futur, et ce que peut être fait pour en atténuer les conséquences.

Liens utiles



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017