Accès rapide :

Encourager le partage de connaissance scientifique avec les pays en développement : projet Plancton océanique, Climat et Développement

Le projet Plancton océanique, Climat et Développement a été lancé le 24 février en Argentine, avec le Fonds français pour l’Environnement mondial (FFEM) et TARA Expéditions qui partagent une vision commune, celle de l’urgence de protéger la haute mer et de déboucher sur une gouvernance mondiale des océans.

Le projet doit concourir à une meilleure gestion des océans en contribuant au programme scientifique Tara Océans qui promeut le développement de modèles et indicateurs pour l’observation de la biodiversité marine basés sur le système planctonique.

Illust: Organisme marin., 177.8 ko, #LARGEURx382
Organisme marin. Photo : Sardet - CNRS - Tara Océans

Ce programme est réalisé en développant un partenariat international de recherche avec la participation d’au moins six pays du Sud et en tissant des liens avec les institutions internationales et les communautés de décideurs.

La valeur ajoutée et l’innovation du projet résident dans le fait qu’aucun programme d’observation des écosystèmes marins ne dispose de modèles et de données aussi étendues pour prendre en compte les systèmes planctoniques.

Les quatre composantes du projet sont :

  • 1. Science : contribuer au renforcement de l’activité de recherche du consortium Tara Océans en complément du projet Océanomics et lancer le processus de création de nouveaux modèles et indicateurs basés sur l’observation du plancton et ses corrélations avec les écosystèmes marins.
  • 2. Renforcement des capacités : développer un programme international de structuration de la recherche sur la vie océanique basé sur l’expérience de Tara Océans tout en impliquant les pays du Sud afin de faire progresser les capacités d’intervention dans ce domaine.
  • 3. Gouvernance : valoriser les résultats scientifiques auprès des institutions multilatérales dans les processus de gouvernance de l’océan en cours au sein de l’ONU : CDB, UNFCCC, DOALOS, et des Conventions de Nairobi, de Nouméa et d’Abidjan.
  • 4. Sensibilisation : sensibiliser et disséminer l’information à destination des décideurs locaux, des ONG et du jeune public, sur l’importance des écosystèmes marins, et notamment les zones au-delà des juridictions nationales, en lien avec les expéditions Tara.

Ce projet vise à contribuer au renforcement de l’expertise scientifique sur le plancton dans les pays du Sud. L’ensemble des résultats et connaissances partagées permettront à ces pays de contribuer aux débats des négociations sur la gouvernance des océans, en pouvant se reposer sur des experts scientifiques nationaux.

Illust: Organisme marin., 87.1 ko, #LARGEURx272
Organisme marin. Photo : C. Guiguand - Tara Océans



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016