Festival de films français de comédie "Oh la la"

Israël | Tel-Aviv | Cinéma

-

La société Eden Cinéma produit, en partenariat avec l’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël et Unifrance, pour la deuxième année consécutive, le Festival de films français de comédie en Israël “Oh la la”. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir, du 14 au 29 novembre, la richesse, la diversité et la créativité du cinéma français dans le domaine de la comédie.

Une sélection de 17 films français et de 4 courts-métrages est projetée dans l’ensemble des cinémathèques du pays à Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, Holon, Herzliya, Roch Pina, au Globus d’Ashdod (Espace francophone), dans les centres culturels de Savyon, et de Tivon et pour la première fois dans les salles de cinéma Yes Planet à Ayalon (Ramat Gan), Richon leTsion, Haïfa, Jérusalem, Beer Sheva ainsi qu’à Cinema City Glilot et au Cinéma Park Raanana.

Les films sélectionnés prouvent à quel point le cinéma français foisonne d’inventivité et de génie dans l’univers de la comédie : "Cigarettes et chocolat chaud" de Sophie Reine, un premier film drôle et subtil à la fois avec Camille Cottin et Gustav Kervern, “Lolo” de Julie Delpy avec un Dany Boon aux prises avec son futur beau-fils, “Saint-Amour” de Benoît Delépine et Gustav Kervern avec un Gérard Depardieu truculent aux côtés de Benoît Poelvoorde, “9 mois ferme” d’Albert Dupontel avec Sandrine Kiberlain, “La vache” de Mohamed Hamidi, une comédie irrésistible, “Radin !” de Fred Cavayé qui a dépassé le million et demi d’entrées en France (box-office du 12 octobre 2016) ou encore “Adopte un veuf" de François Desagnat avec André Dussollier, Prix spécial du jury au Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez en 2015.

Invité d’honneur, le réalisateur français Eric Lavaine a ouvert le Festival le 14 novembre à la Cinémathèque de Tel Aviv avec son film “Retour chez ma mère” qui a séduit 2 millions de spectateurs en France.

Illust: Le réalisateur Eric, 3.4 Mo, 5760x3840
Le réalisateur Eric Lavaine lors de la soirée d’ouverture du festival Oh la la à Tel Aviv, présente "Retour chez ma mère", le film d’ouverture. Photo : Tomer Appelbaum
Crédits : Tomer Appelbaum

Le Festival consacre également un hommage à Sólveig Anspach, réalisatrice franco-islandaise disparue l’année dernière, plusieurs fois récompensée aux César (César 2008 du meilleur premier film avec "Haut les cœurs !") et au Festival de Cannes 2016, avec la programmation de “L’effet aquatique”, “Queen of Montreuil” et aussi de “Lulu femme nue” (César 2015 de la meilleure adaptation) interprétée magnifiquement par Karine Viard.

L’acteur français Samir Guesmi est présent dans les cinémathèques de Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa pour présenter le dernier film de Sólveig Anspach “L’effet aquatique”, un film généreux, vif et serein (Le Monde) qui a reçu le Prix SACD de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2016. Il présente également “C’est dimanche !”, un court-métrage dont il est le réalisateur, récompensé par le Prix du public au Festival de Clermont Ferrand en 2008 et par le Prix révélation au Festival de Brest la même année.

Illust: "L'effet aquatique", 2.4 Mo, 1998x1080
"L’effet aquatique" de Solveig Anspach. Une rétrospective des films de la réalisatrice est proposée dans le cadre du festival. Photo : DR

Le réalisateur Laurent Tirard est également présent avec "Un homme à la hauteur" qui est présenté en clôture du Festival le 29 novembre à la Cinémathèque de Tel Aviv et le 30 novembre à la Cinémathèque de Jérusalem. "Un homme à la hauteur" est une comédie jubilatoire portée par Virginie Efira et Jean Dujardin.

Le Festival des comédies françaises Oh la la ! a obtenu le concours de la Mairie de Tel-Aviv-Yafo (Mofaim), du Ministère israélien des affaires étrangères, de la Banque Discount, d’Air France et de la Mehouhedet.

Liens utiles