L’Ambassade de France en Bulgarie lance le premier concours ville durable "ECOOBCHTINA"

Bulgarie | Sofia | Développement urbain

-

L’activité de l’ambassade de France en Bulgarie en 2016 a été marquée par la première édition du concours "ECOOBCHTINA" dédié au développement urbain durable. Ouvert à toutes les municipalités du pays, cette initiative qui a immédiatement reçu le soutien des pouvoirs publics bulgares vise à favoriser l’échange de bonnes pratiques à l’international et à distinguer les pratiques locales exemplaires en matière de mobilité, d’efficacité énergétique des bâtiments, de gestion des déchets ménagers et de gestion de l’eau.

Une compétition consacrée à l’action locale et au développement durable

Le concours "ECOOBCHTINA", officiellement lancé en mars 2016, est organisé conjointement par l’Ambassade de France en Bulgarie, les ministères bulgares de l’environnement et de l’eau ainsi que du développement régional et des travaux publics, et avec le haut-patronage du Président de la République de Bulgarie M. Rossen Plevneliev. Avec pour ambition de fédérer l’ensemble des acteurs impliqués aux côtés des villes, l’initiative a également su rallier représentants du monde économique, de la recherche et de la société civile au sein d’un réseau de partenaires. Les entreprises françaises Renault, Schneider Electric, Véolia et Saint-Gobain Weber ont ainsi souhaité parrainer les catégories du concours.

"ECOOBCHTINA" vise à encourager la prise d’initiative à l’échelle locale et la coopération franco-bulgare en matière de ville durable en offrant, au-delà du titre d’"ECOOBCHTINA" et de prix aux lauréats, un cadre valorisant de prise de contact et d’échange entre experts ouvert sur l’Europe, les nouvelles technologies, techniques et modes de gouvernance. En parallèle des remises de candidatures qui se sont prolongées jusqu’au 6 juin 2016, toutes les municipalités bulgares ont donc pu profiter à Sofia de quatre séminaires correspondant aux catégories du concours, et auxquels leurs homologues français de Lille, Lorient, Paris ou encore Angers ont pris part afin de partager leur savoir-faire et expérience.

A l’issue de trois mois de compétition, près de 50 candidatures ont été soumises à l’appréciation des jurys indépendants composés d’experts bulgares. Des résultats encourageants pour cette première édition d’ "ECOOBCHTINA" qui, tout comme le concours ECOMIASTO lancé pour la première fois en Pologne en 2013, se veut elle aussi durable.

Et les ECOOBCHTINI 2016 sont…

Vendredi 7 octobre 2016 à Albena, dix municipalités bulgares ont reçu le titre d’"ECOOBCHTINA 2016" pour leurs initiatives remarquables en matière de développement durable, et ce à l’occasion du 11ème congrès des pouvoirs locaux, sorte de grand-messe annuelle des collectivités locales.
Dans la catégorie gestion durable des déchets, ce sont les municipalités de Torgovishté et Kaspitchan qui sont distinguées, tandis que Gabrovo et Godetch remportent les trophées de la catégorie "gestion durable de l’eau".

En matière d’efficacité énergétique des bâtiments, ce sont les initiatives des villes de Zlatograd et de Bratsigovo qui ont su convaincre les membres du jury. En matière de mobilité urbaine enfin, Bobov dol et Slivnitsa se partagent à égalité le prix des municipalités de moins de 10 000 habitants tout comme Vélingrad et Kostenets pour ce qui est des villes de plus de 10 000 habitants.

Le parrainage des ministères et des entreprises françaises a permis d’offrir à chaque municipalité gagnante un voyage d’étude en France pour deux membres de ses équipes, mais pas uniquement. Les vainqueurs, selon la catégorie considérée, profiteront également d’un voyage dédié à la gestion de l’eau dans un pays d’Europe de l’est, d’un audit en matière de gestion des déchets, d’une voiture électrique Renault-Zoé pour deux semaines, de la rénovation d’une fontaine et un audit énergétique pour un bâtiment de leur choix.

Dominique Waag, chargée d’affaires a.i. à l’Ambassade de France en Bulgarie, Ivelina Vassileva, ministre de l’environnement et de l’eau, Liliana Pavlova, ministre du développement régional et de travaux publics ainsi que les représentants de Renault, Schneider Electric, Véolia et Saint-Gobain Weber étaient par conséquent spécialement présents lors de la cérémonie afin de remettre les trophées et prix ECOOBCHTINA aux lauréats.

Rendez-vous donné pour 2017

Cette année 2016 aura vu de nombreuses municipalités de taille modeste décrocher le titre d’"ECOOBCHTINA" en Bulgarie ce qui témoigne de leur dynamisme. Car si le concours vise à valoriser les initiatives en matière de développement urbain durable, il s’attache à prendre en compte les efforts, les projets entrepris, et non uniquement les résultats acquis. Pour autant, les grands centres urbains ont toute leur place dans la compétition, et gageons qu’émergent dès l’année prochaine grâce à une participation accrue des ECOOBCHTINI toujours plus à l’image de la diversité du pays.
Devant l’ensemble des représentants des municipalités réunis à l’occasion du congrès des pouvoirs locaux, le message fut en tout cas passé : pour marquer de nouveau son engagement en faveur d’un développement urbain durable, rendez-vous est donné en 2017.

Illust: La cérémonie de remise, 292.5 ko, 1535x886
La cérémonie de remise des prix ECOOBCHTINA - 7 octobre 2016 - Albéna. Photo : DR

Liens utiles