Balungan, projet franco-indonésien autour du gamelan contemporain

Indonésie | Yogyakarta | Musique

-

Balungan, "squelette" en javanais, désigne également la mélodie du gamelan, grand ensemble instrumental traditionnel composé de percussions, gongs, métallophones caractéristique des musiques javanaises et balinaises. C’est lors de l’exposition universelle de 1889 que la France a découvert le gamelan et notamment Debussy qui en a tiré de nombreuses inspirations musicales. Balungan est aujourd’hui le nom du projet musical autour du gamelan contemporain qui a réuni, à nouveau, 12 musiciens français et javanais, pour trois concerts, au cœur de l’île de Java, en juillet.

Soutenu par l’Institut français-Paris, le projet Balungan est né à l’Institut français d’Indonésie, à Yogyakarta, en 2014, de la rencontre (en résidence de création) de 6 musiciens français (batterie, basse, guitares, voix et clavier) et 6 musiciens de gamelan javanais. Ces 12 virtuoses, compositeurs et interprètes, sont issus de quatre structures porteuses du projet artistique et musical. En France, il s’agit d’Inouï productions (Avignon), du collectif Chef menteur (Lyon), et du Phare à Lucioles (Sault), et de Gayam 16, en Indonésie. Cette dernière a été créée, dans les années 80, par feu Sabto Raharjo, fervent défenseur du patrimoine artistique javanais. Sa fille, Putri Raharjo, actuelle leader de Gayam 16, et musicienne de Balungan, poursuit l’œuvre de son père : "Préserver le gamelan comme l’un des symboles de la culture javanaise en lui ouvrant et en lui autorisant les portes de la modernité grâce aux rencontres avec les musiques dites occidentales".

Depuis 2014, Balungan a bel et bien grandi et mûri grâce aux retrouvailles des 12 musiciens en France, en 2015 et en 2017, autour de deux tournées (huit scènes nationales et festivals) soutenues par le CCAM, S. N. de Vandœuvre-lès-Nancy, la Drac PACA, le Conseil Régional PACA, le Conseil Général de Vaucluse, le Consulat Général de la République d’Indonésie à Marseille ainsi que l’ONDA. Et c’est avec le soutien de l’Institut Français d’Indonésie, du Département de la culture de Territoire Spécial de Yogyakarta et de la Fondation Kelola, que Balungan a pu retrouver son intégrité et son identité javanaise avec le retour, à la source, des 6 musiciens français.
Balungan a ainsi pu être présenté en clôture de la 22ème édition du Festival international de Gamelan de Yogyakarta initié par le maître Sabto Raharjo. Une deuxième représentation a été donnée dans l’auditorium de l’Institut français d’Indonésie à Yogyakarta où est né le projet. La tournée s’est conclue lors de la 16ème édition du très populaire Festival des 5 volcans (Lima Gunung) au cœur de Java Centre.

Pour chacune des représentations, les amoureux du gamelan et les curieux ont répondu massivement à l’appel (familles, lycéens et étudiants, artistes locaux) que Balungan n’aura en aucun cas laissé indifférents. Tout un chacun aura pu apprécier la complicité musicale, la fraternité entre les musiciens, la tolérance et l’humour à travers leurs jeux de langue, en français et en javanais, autour de textes composés, inspirés du Pantoun. Cette forme poétique fixe originaire de l’archipel malais-indonésien a été mise au jour en France par Victor Hugo dans les Orientales. Balungan est désormais un spectacle riche et généreux, de presque deux heures, qui a fait salle comble et provoqué des tonnerres d’applaudissements pour chacune des trois dates.
Cette semaine javanaise aura également permis aux douze artistes de se retrouver autour d’ateliers proposant des pratiques du gamelan, de l’improvisation et de la composition musicale. Ils ont également pu rencontrer des artisans du gamelan qui fondent, forgent à la main cuivre et étain pour donner vie à ce majestueux squelette instrumental.

Les musiciens français se sont réjouis, non sans émotion, de l’accueil du public javanais. Et ils sont bien décidés à poursuivre l’aventure, à l’instar de Guigou Chenevier (Inouï productions) instigateur du projet : "Nous sommes loin d’être allés au bout de notre collaboration musicale avec nos amis javanais, sans parler de nos échanges culturels et humains. On souhaite consolider encore beaucoup de choses avec nos amis de Gayam 16. Il suffit de regarder, et d’écouter, comment notre musique a muri et évolué depuis notre première rencontre en octobre 2014". La sortie de l’album prévue début 2018 offre de bons présages à Balungan afin de permettre à "deux nations de construire le dialogue dans et par la musique" comme l’a titré la presse locale indonésienne à l’issue de la tournée. Longue vie à Balungan !

Image Diaporama - Balungan, projet franco-indonésien autour du (...)

Balungan, projet franco-indonésien autour du gamelan contemporain. Photo : Gayam 16

Image Diaporama - Balungan, projet franco-indonésien autour du (...)

Balungan, projet franco-indonésien autour du gamelan contemporain. Photo : Gayam 16

Image Diaporama - Balungan, projet franco-indonésien autour du (...)

Balungan, projet franco-indonésien autour du gamelan contemporain. Photo : Gayam 16

Image Diaporama - Balungan, projet franco-indonésien autour du (...)

Balungan, projet franco-indonésien autour du gamelan contemporain. Photo : Gayam 16