La Plume d’or arrive en Ukraine

Ukraine | Dnipropétrovsk | Francophonie

-

Une étudiante de l’Alliance française de Dnipro en Ukraine, Natalia Verchinina, a remporté le premier prix de l’édition 2017 du concours international de La Plume d’or, organisé depuis 2000 par l’association Défense de la langue française.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à apprendre une langue. C’est ce que nous prouve Natalia Verchinina, grande gagnante du concours international La Plume d’Or. A 32 ans, cette native de Dnipro (anciennement Dnipropetrovsk) qui voulait enfant devenir chirurgienne et qui aura finalement pris le cursus de l’ingénierie fait partie de ces étudiants passionnés et impliqués des Alliances françaises.

Apprendre le français a toujours été dans ses projets. Elle se dit "passionnée, envoutée, fascinée, enchantée, impressionnée par le français".
Comme souvent, la passion est née par la musique. Et c’est en fan inconditionnelle de Patricia Kaas, voulant comprendre les paroles que chantait son idole, qu’elle s’est inscrite aux cours de l’Alliance française de Dnipro : " Le 10 septembre 2013 à 18h30 où mon histoire d’amour avec la langue de Molière a officiellement commencé.", raconte-t-elle avec enthousiasme. A l’époque, elle ne parle pas un mot de français et très vite, l’apprentissage du français lui apparait vital. "Sa beauté magique, son élégance inégalée, sa mélodie sublime et son romantisme étonnant ne cesse de m’impressionner, de m’étonner, et de me donner quotidiennement inspiration et plaisir."

Outre ses deux cours de français hebdomadaire à l’Alliance française de Dnipro, elle s’exerce aussi assidument sur des vidéos d’apprentissage notamment sur le site de TV5Monde grâce "aux exercices très bien conçus". L’émission Le français facile de RFI lui permet aussi d’apprendre en s’informant.

Sans être spécialiste du droit international des femmes, elle s’est lancée dans un essai sur la journée internationale des droits des femmes pour participer au concours La Plume d’Or : "Pour célébrer le printemps, le renouveau de la beauté et la fin de l’hiver rigoureux qui sévit en Ukraine."

Cette passionnée de la France est aussi une Ukrainienne fière de ses origines. "L’Ukraine est un pays dont les gens sont particulièrement hospitaliers, généreux. La nature est magnifique, les villes sont dynamiques. Mais je dirai que la plus grande richesse de l’Ukraine sont les citoyens ukrainiens."
Elle qui a déjà visité 10 pays européens et en France, Paris, Nice et Reims est invitée au Sénat, à Paris en mars 2018 par l’association Défense de la langue française pour la remise du premier prix du concours La Plume d’or.