Accès rapide :

Le créole dans les Petites Antilles : passerelle pour l’apprentissage du français et pont entre deux cultures

Moment fort du début de l’année 2017 pour l’Alliance Française de Sainte Lucie (Petites Antilles), l’objectif de la soirée du 25 janvier était triple et apparaissait pour beaucoup comme un vrai challenge ! 1) délivrer leur diplôme à plusieurs salariés de l’entreprise « Saint Lucia Distillers Group of Companies », une des entreprises locales avec qui l’Alliance entretient des rapports privilégiés ; 2) lancer officiellement et pour la première fois, le "Calendrier de l’Année culturelle 2017" ; 3) mais surtout, montrer les liens profonds qui existent depuis longtemps entre le Créole et le Français, grâce à un extrait de pièce jouer simultanément dans les deux langues, suivi d’une table ronde sur le sujet, avec des personnalités locales.

Retour sur le lancement du "Calendrier de l’Année culturelle 2017" et sur la Créolité

Développer une activité culturelle dense, festive et diversifiée, est au cœur des missions des Alliances Françaises qui, grâce à cela, peuvent intégrer le cercle souvent restreint des centres dédiés aux arts, dans le Pays d’implantation.

Cette position, recherchée car elle donne une vraie visibilité, implique d’organiser une présentation publique du Calendrier des évènements culturels de l’Alliance : c’était le cas à l’Alliance Française de Sainte Lucie, le 25 janvier dernier.

Pour cet exercice, nous avons voulu montrer le sens donné à notre programmation 2017, en mettant en avant chaque mois, des thèmes forts, en lien avec l’actualité culturelle française mais aussi locale. En février : "mois du street art, des cultures urbaines et de l’identité" ; en avril : mois gourmand ; en septembre : mois "patrimoine et Protection de l’environnement", pour ne citer que quelques exemples. Finalement, en proposant des rendez-vous et de vraies expériences à vivre.

La présentation fut aussi l’occasion de lancer officiellement les "Saturdays at Alliance française" organisés autour d’un "fil rouge" hebdomadaire : un samedi "petit déj’ et goûter à la française", un autre "7ème art", un troisième "Apéro" et un dernier basé sur une mise en avant de la culture et les traditions créoles.
De quoi faire le lien avec la dernière partie de la soirée, par un double challenge : proposer au public un extrait de la pièce de théâtre Salomé d’Oscar Wilde, joué en français et en créole (grâce au talent de quatre acteurs dont deux guyanais et deux saint-luciens) … et enchainer sur une table ronde entamant un débat passionné sur "le créole, une vraie langue à Sainte Lucie ?" ; "le créole, passerelle pour l’apprentissage du français" ; ou encore "le créole, pont entre deux cultures".

La présence, pour l’occasion, de Madame la Gouverneur Générale de Saint Lucie, fervente défenderesse du créole et de la francophonie, un public très réactif ; des échanges fondés et enthousiasmants pour le futur.

Résultats de l’opération : une dizaine de medias représentés, l’enregistrement total de l’extrait de la pièce et du débat pour une retransmission sur le petit écran et enfin, une vraie place reconnue pour l’Alliance française dans la coordination de ce type de manifestation !

Le cycle de conférences et débats sur la créolité est lancé !

  • Image Diaporama - La table ronde

    La table ronde

  • Image Diaporama - Pièce Salomé - Un des acteurs

    Pièce Salomé - Un des acteurs

  • Image Diaporama - Autour de l'Alliance Française, la Gouverneur (...)

    Autour de l’Alliance Française, la Gouverneur générale de Sainte Lucie, les Ambassadeurs de France et du Cuba, le Conseiller de Coopération régionale



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017