Accès rapide :

Les arts et la culture vecteurs de compréhension et de rapprochement entre la France et le Moyen-Orient

Dans le cadre de ART DUBAÏ, la quinzaine consacrée à l’art et la culture à Dubai, et selon les mots de Zaki Nusseibeh, Conseiller pour la culture du gouvernement des EAU, Président de l’Alliance française d’Abu Dhabi et ancien traducteur officiel de Sheikh Zayed, le fondateur de la nation émirienne, c’est "une discussion entre amis" en compagnie de Jack Lang – ancien ministre français de la culture et de l’éducation et président de l’Institut du monde arabe, qui s’est déroulée le jeudi 19 mars 2015, à propos des liens culturels qu’entretiennent la France et le Moyen-Orient.

A la suite de la remise des insignes de Commandeur des arts et lettres à Mr Sheikh Nahayan bin Mubarak Al Nahayan – ministre en charge de la culture, de la jeunesse et du développement social des Émirats arabes unis –, Jack Lang est revenu sur cette phrase prononcée lors de la cérémonie au cours de laquelle le Sheikh a insisté sur le rôle primordial des Alliances françaises dans le diffusion de la culture au Moyen-Orient :"Les Émirats ont parié sur les arts et la jeunesse et ils ont gagné", évoquant la folle aventure de la construction du Louvre Abu Dhabi, projet discuté en France qui a depuis remporté un succès mérité par le rayonnement culturel exceptionnel qu’il offrira.

Rappelant ainsi que "la conviction doit à chaque instant l’emporter sur les passions". Et Zaki Nusseibeh de rappeler les paroles de Sheikh Zayed dont il fut le Conseiller et qui voyait dans la construction de chaque nouveau musée une occasion pour construire des ponts entre les nations.

Les liens entre la France et le Moyen-Orient historiquement très anciens, furent rappelés par Jack Lang, "de la création des premiers journaux en langue arabe par le diplomate français François Savary de Brèves, à la décision prise par François Ier de faire enseigner l’arabe comme une des trois langues au Collège de France aux côtés de l’hébreu et du grec ancien, en passant par le rôle de Napoléon lors de la campagne d’Égypte. Il convient désormais de les consolider par de nouveaux partenariats, dans le respect et la compréhension de l’autre".

Dans cette optique, Jack Lang a tenu à insister sur les nouveaux défis que s’est lancé l’Institut du monde arabe dans le cadre de ce rapprochement, à l’exemple du renforcement de l’apprentissage de la langue arabe en France, de l’organisation d’événements ayant pour objectif de modifier la perception de la culture arabe, toutes choses à l’origine du Forum "Les renouveaux du Monde Arabe" qui s’est tenu à l’IMA les 15 et 16 janvier 2015.

A nos deux interlocuteurs de conclure sur "le rôle primordial de l’éducation de la jeunesse dans ce domaine. L’éducation et la culture constituant les deux tenants complémentaires et indispensables à la coopération entre les nations, permettant à la fois de connaitre et de comprendre mais également d’accepter son interlocuteur dans son intégrité et dans sa différence".

Liens utiles



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017