Nuit de la Philosophie & des Arts en Israël - 1ère édition

Israël | Tel-Aviv | Philosophie

Pour la première fois en Israël, l’Institut français a organisé la Nuit de la philosophie et des arts le 28 mai 2015, de 18h à 7h du matin. Cet événement exceptionnel qui a mobilisé plus de 90 intervenants – penseurs, intellectuels, universitaires, philosophes – israéliens et français a reçu un engouement sans précédent avec plus de 5000 participants.

Neuf lieux et une quinzaine d’espaces différents, tous accessibles à pied et situés à proximité de l’Institut français de Tel Aviv, épicentre de l’événement, ont proposé tout au long de la nuit discussions philosophiques - sous la forme de conférences, leçons, ou panels - concerts, projections et lectures publiques sur des thèmes aussi variés qu e"L’avenir de la démocratie" ; "La Catastrophe au XXème Siècle et la Catastrophe qui vient" ; "Quelle psychanalyse pour notre époque ?" ou encore, "Quelle économie pour demain ?" ou "L’état des lieux de l’art contemporain". Plusieurs lectures de textes canoniques de la tradition philosophique ont eu lieu à la Closerie, la médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv, nouvellement ré-ouverte après plusieurs mois de rénovation. Toute la programmation était ouverte à tous et gratuitement. Des queues de plusieurs mètres se sont improvisées à l’entrée des différents espaces d’accueil pour assister aux conférences proposées.

Illust: Barbara Cassin (...), 142.7 ko, 400x267
Barbara Cassin face au public de l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv venu l’écouter sur le thème de "La nostalgie". Photo : Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Illust: Allocution d'ouvertur, 78.7 ko, 400x267
Allocution d’ouverture de Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël. Photo : Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël

L’ambassadeur de France, Patrick Maisonnave a ouvert l’événement sur la large place qui jouxte l’Institut français et sur laquelle l’écrivain israélien A.B Yehoshua, le philosophe Denis Charbitet l’historien et ancien ambassadeur d’Israël en France Elie Barnavi ont ensuite discouru sur "Les Intellectuels face à la violence". Cette séance inaugurale proposée en plein air comme aux temps des penseurs grecs de l’Agora et en deux langues, hébreu et français, a donné le coup d’envoi de cette Nuit de la philosophie et des Arts qui n’a pas désemplie jusqu’aux premières lueurs du jour. Parmi les philosophes et intellectuels français invités, Mark Alizart, Gérard Bensussan, Nicolas Bourriaud, Monique Canto-Sperber, Barbara Cassin, Joseph Cohen, Nicolas de Warren, Anne Dufourmantelle, Jean-Pierre Dupuy, Alain Fleisher, Cynthia Fleury, Michael Foessel, Adèle Van Reeth et Ariel Wisman avaient fait spécialement le déplacement.

La programmation artistique a été proposée d’une part par les professeurs, étudiants et diplômés de l’École des Beaux-arts et de Design – Bezalel qui ont choisi d’initier un dialogue spontané entre art et philosophie au travers de projections vidéos dans différentes galeries de Tel Aviv. Une programmation musicale a, d’autre part, été élaborée en partenariat avec différents partenaires israéliens : l’ensemble de musique du monde du Conservatoire de Tel Aviv dirigé par Harel Shachal ont interprété 3 pièces originales dans le café de l’Institut français, précédant les sets de deux quartets de jazz, Omer Ashno et Stav Lipitz, composé des étudiants du programme académique du Conservatoire israélien à Tel Aviv, en partenariat avec la New School (NYC), tandis que les violonistes israéliens Jonathan Keren et Cordelia Hagmann ont proposé un récital de musique classique à la galerie Chelouche/. Point d’orgue de ce programme musical, Ariel Wizman a joué aux platines du café Rothschild 12, haut-lieu de rencontres du public branché de Tel Aviv, jusqu’à 2h du matin !

Illust: Ariel Wizman aux, 63.8 ko, 400x267
Ariel Wizman aux platines du café Le Rothschild 12 a enchaîné avec une leçon sur "La peur et la fatigue". Photo : Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Illust: L'ensemble de musique, 148.5 ko, 400x267
L’ensemble de musique du monde du Conservatoire de Tel Aviv dirigé par Harel Shachal ont interprété 3 pièces originales dans le café de l’Institut français. Photo : Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël
Marine Crouzet / Ambassade de France en Israël

Cette Nuit de la Philosophie et des Arts a été organisée par l’Institut français de Tel Aviv, sous la responsabilité d’Olivier Rubinstein, Conseiller culturel et Directeur de l’Institut français d’Israël, et de Tilla Rudel, Attachée culturelle. Elle a été coordonnée par le philosophe et professeur Raphael Zagury-Orly qui en a assuré le commissariat.

Elle a bénéficié de plusieurs soutiens, dont ceux de l’École des Beaux-Arts et de Design – Bezalel, du quotidien Haaretz - qui a notamment collaboré à plusieurs discussions et panels - de la radio israélienne Kol Israël - qui a retransmis en direct pendant deux heures l’atmosphère de cette nuit, relayant au micro plus d’une dizaine de participants - de la municipalité de Tel Aviv-Yafo et de la banque Discount. France Culture a également été partenaire de cette 1ère édition de la Nuit de la Philosophie et des Arts : les 27 et 28 mai, Adèle Van Reeth, philosophe et chroniqueuse à France Culture, a enregistré en public dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv trois émissions des "Chemins de la connaissance".

En marge de cet événement à Tel Aviv, les philosophes français ont participé à un "Banquet philosophique" le 30 mai 2015 autour du thème de l’Amour, dans le cadre unique des jardins du Consulat général de France à Jérusalem.

Illust: L'Institut français, 192.4 ko, 400x299
L’Institut français de Tel Aviv, épicentre de l’événement. Photo : Institut français d’Israël 2015
Institut français d’Israël 2015

Liens utiles