Accès rapide :

  • Augmenter la taille de la police
  • Réduire la taille de la police
  • Ajouter notre Fil RSS

Planómenos ou l’omniprésence de la technologie dans notre quotidien

Mexique | Mexico | Arts plastiques 18 avril 2013 - 18 mai 2013
Partager
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus

Fabien Zocco a présenté Plánomenos le 18 avril 2013 dans la galerie de l’Institut Francais de l’Amérique Latine (IFAL).

La confrontation humain/machine

Illust: , 42.8 ko, 330x510

Comment l’omniprésence de la technologie transforme notre environnement quotidien ? C’est la question que se pose l’artiste français Fabien Zocco, dont l’exposition Planómenos s’est inaugurée le 18 avril dans la galerie de l’Institut Francais de l’Amérique Latine (IFAL).

Cette exposition est le résultat des recherches que Fabien Zocco, diplômé de l’Ecole Supérieure de l’Image de Poitiers, a réalisé lors de sa résidence au SOMA México dans le cadre du programme La Fabrique des Images. Ses réalisations articulent et combinent généralement différents "matériaux" (flux de données en réseau, sons, texte, éléments électroniques...) afin de constituer des objets et des processus à caractère à la fois visuel et sonore.

Ces objets/processus se déploient de façon autonome et s’écrivent en continu. Ils constituent ainsi des lignes temporelles sans début ni fin qui se développent dans des espaces confrontant l’humain et la machine.

Ses recherches menées au Mexique investiguent des lieux situés à l’intersection de l’espace tangible du monde physique, et de l’espace virtuel des réseaux de communication. L’objet plastique qui en résultera proposera une double représentation cartographique : celle-ci donnera à la fois à voir une restitution des différentes déambulations de l’artiste dans l’espace urbain de Mexico, ainsi qu’un témoignage éphémère des différents lieux parcourus à travers leur propre marquage au sein des réseaux sociaux.

Le programme Résidences Croisées pour l’insertion des jeunes plasticiens

Les Résidences Croisées d’Artistes de La Fabrique des Images sont un projet initié par l’IFAL, avec le soutien des Secrétariats des Affaires Etrangères français et mexicain. Ainsi, des échanges entre les grandes écoles d’art des deux pays ont été mis en place : l’Ecole Supérieure de la Photographie d’Arles et le Centro de la Imágen de Mexico, l’Ecole Supérieure des Beaux arts d’Aix en Provence et l’Ecole supérieure des Beaux arts "La Esmeralda", le studio d’art contemporain "Le Fresnoy" et le Centro Multimédia du CENART, l’Ecole Supérieure Européenne de l’image d’Angoulême et le SOMA de Mexico, l’Ecole Supérieure Européenne d’Art de Bretagne et la Escuela Superior de Artes de Yucatán.

Avec ce programme, une résidence tant en France comme au Mexique est proposée à de jeunes artistes diplômés ou sur le point de l’être ; ce qui leur permet de bénéficier d’un espace de dialogue, de création et d’expérimentation pendant une période de trois mois. A la fin de sa résidence, l’artiste présente son travail par une installation liée au "work in progress".

Au Mexique, l’IFAL et l’institution mexicaine hôte le guident dans ses recherches et s’engagent à favoriser des rencontres avec des professionnels de son milieu artistique. La même dynamique existe pour l’artiste mexicain invité en résidence en France.

Les résidences croisées d’artistes sont nées de la volonté de soutenir des jeunes artistes plasticiens, français comme mexicains, à la sortie des écoles supérieures d’art pour continuer leur travail de recherche/création et plus largement pour s’insérer dans le marché de l’art.


MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014