Accès rapide :

Prévenir et porter secours aux accidentés de la route au Laos

L’association Vientiane Rescue a reçu le prestigieux prix Ramon Magsaysay, équivalent asiatique du prix Nobel, pour son action de prévention et de premiers secours aux victimes des accidents de la route dans la capitale laotienne. Depuis 2016, l’Ambassade de France au Laos soutient Vientiane Rescue dans le cadre de son fonds de soutien à la société civile (PISCCA).

La "Foundation for assisting Poor People", venant en aide aux accidentés de la route, fait partie cette année des lauréats du prestigieux prix Ramon Magsaysay, aux côtés de cinq autres personnalités venues de quatre pays asiatiques (Indonésie, Japon, Inde, Philippines).

Cette fondation, plus connue au Laos sous le nom "Vientiane Rescue 16-23", vient en aide aux sinistrés de la route à Vientiane, la capitale laotienne.

Dans cette ville d’un million d’habitants, aucun service public d’urgence n’existait. Cette absence d’infrastructures nationales destinées à la sécurité routière marque particulièrement Sébastien Perret, ancien pompier volontaire français. En 2010, il monte une structure de toutes pièces : Vientiane Rescue devient alors le premier service d’urgence au Laos. D’abord constituée d’une équipe de 4-5 étudiants et bénévoles travaillant seulement le week-end, l’association peut désormais compter sur la fidélité de plus de 200 bénévoles et assure un service 24h/24 tous les jours de l’année. Chaque mois, près de 250 personnes sont secourues par Vientiane Rescue, dont 90% sont des victimes roulant en deux-roues.

Vientiane Rescue a aujourd’hui les moyens de répondre aux différents types d’accidents de la route, de pratiquer les désincarcérations (dégagement des personnes prisonnières d’un véhicule accidenté) et de porter secours en cas d’incendies ou de noyades.

Forte de son mode de fonctionnement indépendant et reposant exclusivement sur les dons, l’association est cependant fragilisée par la précarité de ses ressources. L’Ambassade de France au Laos a donc décidé de lui attribuer une enveloppe de 50 000 euros dans le cadre de son fonds de soutien à la société civile (PISCCA). Cette subvention financera la formation et l’approfondissement des connaissances des volontaires aux secours d’urgence, l’acquisition d’une ambulance et la gestion quotidienne de l’organisme.

Le prix Ramon Magsaysay récompense des initiatives de développement social et des personnalités ayant fait preuve d’excellence en Asie. Créé en 1957 par les administrateurs du Rockefeller Brothers Fund, fondation philanthropique basée à New York, et le gouvernement philippin en 1957, ce prix est souvent présenté comme le prix Nobel asiatique.

Liens utiles



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017