Accès rapide :

Ultima Patagonia : l’expédition franco-chilienne découvre des grottes inexplorées dans des îles au sud du Chili

Pendant 3 mois, l’équipe franco-chilienne a exploré des grottes de l’archipel Madre de Dios, dans le sud du Chili.

Après vingt ans d’exploration et sept expéditions successives dans les îles calcaires de l’Archipel de Patagonie occidentale, l’expédition a permis de découvrir les Glaciers de Marbre, les plus grandes cavités d’Amérique australe, des espèces animales nouvelles, des peintures rupestres inconnues et les vestiges archéologiques des premiers habitants de ces contrées hostiles.

Pourtant, trop isolée, toute la moitié nord de l’île Madre de Dios est restée inaccessible ! Par 50°10 de latitude sud, le fjord Barros Luco et son karst inexploré sont toujours un défi. En 2006, 2008, et 2010, l’équipe de l’association franco-chilienne Centre Terre n’a pu en effleurer que la rive sud, en profitant de fenêtres météorologiques étroites, en portant leurs bateaux à travers la montagne ou grâce à des déposes héliportées par les armées française et chilienne.
Mais au nord, un plateau de 150 km2 est encore vierge de toute exploration : le potentiel de découverte y est exceptionnel et les objectifs sont ambitieux !

L’expédition Ultima Patagonia 2017, menée par Bernard Tourte, président de l’association Centre Terre, et composée de 35 participants français et chiliens, est arrivée à Punta Arenas le 9 janvier avant de rejoindre l’archipel Madre de Dios.

3 mois plus tard, ils ont exploré plus de 200 cavités et fait autant de relevés topographiques.

Avant leur retour en France, passage par la capitale chilienne avec un beau projet : présenter à l’UNESCO l’inscription du site de l’archipel Madre de Dios au Patrimoine Mondial de l’Humanité !

Pour en savoir plus



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017