L’Amérique Latine relève les défis mondiaux pour les sciences de l’océan à Santiago

Chili | Equateur | Pérou | Brésil | Argentine | Santiago du Chili

Succès du séminaire régional organisé par la Fondation Tara Expéditions, le Centre de Modélisation Mathématique de l’Université du Chili, et dans le cadre d’un projet Fonds d’Alembert, avec l’appui de l’Institut Français du Chili et de la Délégation régionale de coopération pour l’Amérique du Sud (DRC).

Le séminaire régional « Défis mondiaux pour les sciences de l’océan et politiques internationales actuelles », organisé par la Fondation Tara Expéditions, le Centre de Modélisation Mathématiques et l’Ambassade de France au Chili, s’est tenu avec succès le 7 septembre à Santiago, en présence de 150 participants.

Le séminaire a compté sur la participation de Mme Ségolène Royal, Ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique, M. Guido Girardi, Sénateur de la République du Chili, M. Eric Karsenti, Directeur scientifique de l’expédition Tara Océan, M. Olivier Fudym, Directeur du CNRS Cône sud Brésil, M. Alejandro Maass, Directeur du Centre de Modélisation Mathématiques de l’Université du Chili, ainsi que d’experts scientifiques sud-américains (Brésil, Argentine, Pérou, Équateur).

Cette rencontre s’est inscrite dans le cadre d’un projet régional Fonds d’Alembert consacré à la protection de la biodiversité des océans en Amérique du Sud.

Cette action s’inscrivait par ailleurs dans le cadre du 4ème Congrès International sur les Aires Marines Protégées (IMPAC4), organisé par le Ministère de l’Environnement chilien et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), du 4 au 8 septembre à la Serena, Chili. En partenariat avec le Ministère de l’environnement chilien, un atelier scientifique portant sur les enjeux développés lors du séminaire régional a été organisé lors d’IMPAC4 à la Serena et a compté sur la participation de M. Chris Bowler (Fondation Tara Expéditions), Mme Janique Etienne (FFEM) et M. Guillaume Holzer (ONG Coral Guardians).

Opportunités de coopération scientifique sur l’Océan à l’échelle de l’Amérique du Sud
Avec l’appui du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), la Fondation Tara Expéditions porte un projet de coopération scientifique internationale avec six pays, dont le Chili, l’Argentine, le Brésil. Il s’appuie aussi sur des collaborations importantes en Équateur et au Pérou.

Ce projet vise à former des post-doctorants au développement de nouveaux indicateurs et instruments pour améliorer la gestion de l’Océan et ses ressources. Dans le cadre de ce projet, un atelier scientifique s’est tenu à l’Université de Concepción (sud du Chili) du 4 au 6 septembre. Cet atelier a réuni plus de 40 spécialistes dans le domaine de la biologie moléculaire, de la bio-informatique et de la recherche génomique et a eu pour objectif de structurer la coopération avec les pays sud-américains impliqués dans le projet.

Les scientifiques présents ont souligné l’importance de cet ambitieux programme de recherche collaborative au niveau régional. Les travaux de physique, de biologie, de génomique, de taxonomie et d’océanographie visent à modéliser l’impact du changement climatique sur les océans. Ils permettront de générer une banque d’archives unique, accessible à l’ensemble de la communauté scientifique mais aussi à destination des décideurs politiques et économiques. Dans le même temps, il a été rappelé qu’un important programme de sensibilisation et d’éducation scolaire et extrascolaire international, animé par un réseau d’associations, a aussi été conduit sur le thème de la protection des océans.