La France finance 10 initiatives de la société civile haïtienne

Haïti | Port-au-Prince

-

L’Ambassadeur de France en Haïti, Mme Elisabeth Beton Delègue, et son homologue de l’Union européenne, M. Vincent Degert, ont pris part le 13 novembre à l’ouverture d’un séminaire de formation des 10 organisations de la société civile haïtiennes bénéficiaires du fonds PISCCA 2017-2018 de l’Ambassade de France.

D’un montant total de 470 000 USD, le fonds PISCCA (Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs) est un nouvel instrument de l’Ambassade de France visant au renforcement, à la structuration et à la professionnalisation des OSC au niveau territorial. Son objectif est de faire émerger des organisations susceptibles d’intervenir efficacement sur le terrain, en coordination avec les services de l’Etat, les autorités locales et les intervenants extérieurs.

Sélectionnées parmi plus de 150 candidatures à l’issue d’un appel à projets lancé en juillet dernier, les 10 OSC lauréates l’ont été sur leur capacité à mettre en œuvre des projets de développement local pérennes et innovants portant sur les cinq thématiques prioritaires suivantes : la citoyenneté, le sport, la jeunesse, les médias & le genre. La liste complète de ces OSC et la description de leurs projets figurent sur le site de l’Ambassade de France en Haïti.

Afin de les appuyer et garantir la réalisation et l’aboutissement de leurs projets, l’Ambassade de France en Haïti a confié à Initiative Développement, association humanitaire française née en Haiti en 1994, une mission de formation et de suivi des porteurs de projets. Cette mission se matérialise par le séminaire de formation qui a débuté le 13 novembre au Manoir des Lauriers et durera trois jours ; elle se poursuivra via un accompagnement personnalisé et une évaluation régulière.

Complémentaire des actions déjà mises en œuvre par la coopération française en Haïti, notamment dans les domaines de l’éducation, de la francophonie et de la culture, le fonds PISCCA s’inscrit également dans le cadre des dispositifs d’appui de la France à la coopération décentralisée et aux actions mises en œuvre par les ONG françaises dans le pays. Il participe du décloisonnement de l’aide au développement et de la synergie entre ses acteurs promus par l’Ambassade de France.