Le doctorat mis à l’honneur dans la coopération franco-chilienne

Chili | Antofagasta | Concepcion | Santiago du Chili | Valparaiso

-

Pour la première fois, une mission visant à promouvoir les établissements supérieurs français, et plus spécifiquement leurs écoles doctorales, s’est tenue au Chili, du 6 au 11 novembre derniers.

Illust: La délégation français, 314 ko, 3143x858
La délégation française reçue par le CRUCH (conseil des recteurs d’universités chiliennes)
CRUCH

Une délégation de représentants d’universités françaises s’est rendue dans les villes de Santiago, Concepción, Antofagasta et Valparaíso, du 6 au 11 novembre, afin de promouvoir leurs programmes doctoraux, piliers de la coopération franco-chilienne en matière de recherche.

Cette visite a permis la réalisation de rencontres institutionnelles entre autorités académiques et chercheurs français et chiliens, ainsi que l’organisation de rencontres individuelles entre les représentants des universités françaises et les étudiants des universités chiliennes projetant d’effectuer un doctorat en France.

Une délégation française représentative de la diversité de notre enseignement supérieur

L’invitation à participer à la tournée doctorale a été adressée aux Communautés d’universités et établissements (ComUE) ou consortiums d’universités françaises les plus actives en termes de coopération au niveau doctorat avec les universités chiliennes.

Etaient présents :

Carte de l'enseignement supérieur français - Etablissements présents
  • Université de Bordeaux,
  • Languedoc-Roussillon Universités,
  • Université de Lyon,
  • Université Paris Lumières,
  • Université Paris-Saclay,
  • Université Paris Sciences et Lettres,
  • Universités Rennes 1 & 2
  • Sorbonne Universités

Organisée le service de coopération scientifique et universitaire ainsi que par l’Espace Campus France de ce Poste, cette opération a réuni une délégation comptant 8 ComUE à Santiago, Concepcion, Antofagasta et Valparaiso permettant la représentation de 66 établissements d’enseignements supérieurs et de 132 d’écoles doctorales françaises parmi les 275 existantes, dans tous les champs disciplinaires.

Illust: L'Ambassadrice Caroli, 90.4 ko, 640x358
L’Ambassadrice Caroline Dumas et la délégation d’universités françaises
Ingrid Chanefo

Pourquoi une tournée doctorale au Chili ?

Cette initiative s’inscrit dans la continuité des Forums scientifiques et académiques franco-chiliens, ainsi que de la visite des recteurs des universités chiliennes en France (mai 2016). Ces dernières rencontres ont porté le doctorat au cœur de la collaboration scientifique et universitaire entre nos deux pays.

La richesse de cette relation bilatérale s’illustre par les quelques 3200 opérations, liant les établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et chiliens (dont plus de 50% implique des chercheurs et/ou des doctorants). Chaque année, près de 500 chercheurs français viennent collaborer avec leurs homologues chiliens et soutenir l’activité des 14 laboratoires communs (dont 3 avec des entreprises) et de la soixantaine de projets de coopération scientifique en cours , donnant lieu à près de 1000 publications scientifiques conjointes, soit 10% des publications du Chili.

Ces relations scientifiques nourrissent les interactions universitaires, notamment les échanges d’étudiants. En effet, nous comptons environ 900 étudiants chiliens en France dont 32% au niveau doctorat. Rappelons que les échanges sur les plans académique, scientifique et technologique constituent l’un des moteurs de notre coopération bilatérale.

Un programme riche de rencontres

À chaque étape, la délégation française et ses pairs chiliens ont pu aborder la mise en place de nouvelles collaborations et le renforcement de coopérations existantes. Des thématiques en particulier ont été abordées : changement climatique, environnement, énergies renouvelables, risques et société, sociologie, anthropologie, archéologie, ville intelligente, agronomie…

Illust: La délégation français, 102.3 ko, 640x480
La délégation française reçue au MINREL (ministère chilien des affaires étrangères)
Ingrid Chanefo

Les après-midis de la tournée doctorale ont été consacrés aux étudiants des universités chiliennes intéressés par le doctorat en France. Des rencontres individuelles ont été organisées dans chaque ville entre ces étudiants et les représentants des universités françaises pour d’établir un rapport de proximité. Au total, 44 étudiants se sont inscrits, ce qui a engendré plus de 100 rendez-vous individuels, chaque étudiant ayant pu rencontrer plusieurs établissements.

Par ailleurs, un stand Campus France était mis à disposition afin de renseigner l’ensemble des étudiants des universités locales, et la responsable de Campus France Chili a donné chaque jour une conférence présentant les études doctorales en France : écoles doctorales, modalités, financements…

Découvrez tous les projets de la coopération scientifique et universitaire franco-chilienne